INFOS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Projet de loi Projet de loi de finances pour 2013

Aller en bas 
AuteurMessage
HAZUS
Admin


Messages : 183
Date d'inscription : 12/06/2012

MessageSujet: Projet de loi Projet de loi de finances pour 2013   Ven 30 Nov - 8:48

AMENDEMENT

ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS ARTICLE 18


Les communes et les établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre peuvent, par une délibération prise avant le 21 janvier 2013 et pour la part qui leur revient, prendre en charge, en lieu et place des redevables, tout ou partie de la fraction de la cotisation minimum de cotisation foncière des entreprises due au titre de 2012 correspondant à la base minimum applicable sur leur territoire résultant d'une délibération prise en 2011 en application de l'article 1647 D du code général des impôts.

La délibération mentionne, pour chacune des deux catégories de redevables définies au 1 du I de l'article 1647 D du code général des impôts, le montant de la prise en charge par redevable. Les établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité additionnelle peuvent prévoir des montants de prise en charge différents pour chaque portion de leur territoire sur laquelle une base minimum différente s'applique en 2012.

Le montant de la prise en charge s'impute sur la cotisation foncière des entreprises due au titre de 2012. La réduction accordée, le cas échéant, en application de la troisième phrase du premier alinéa de l'article 1647 D du code général des impôts est appliquée au montant de la prise en charge.

Les modalités comptables de cette prise en charge sont fixées par un arrêté du ministre chargé du budget.



Objet


Les règles actuelles qui autorisent les communes et les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fixer des bases de calcul de la cotisation minimale de CFE entre 200 et 6 000 euros, en fonction du chiffre d’affaires, ont parfois entrainé des augmentations considérables de l’impôt dû par certaines petites entreprises.

Les collectivités territoriales elles-mêmes se sont inquiétées de ces effets dont elles n’avaient pas nécessairement pu prendre la mesure, faute de simulation.

Le présent amendement tend à apporter une première réponse à ces difficultés en autorisant les collectivités à revenir exceptionnellement, si elles le souhaitent, sur leur délibération prise au titre de 2012.

Dans sa version initiale, la commission des finances avait prévu que le surplus de cotisation versé par les contribuables s’imputerait, comme acompte, sur la CFE due pour les exercices 2013 et 2014.

Après discussion avec le gouvernement et les services, il est apparu possible de prévoir un mécanisme qui permet aux contribuables de n'acquitter que la cotisation résultant de l'éventuelle nouvelle délibération.

Ainsi, l'Etat versera aux collectivités début 2013, les acomptes mensuels correspondant aux montants de cotisation minimum de CFE initiaux.

Mais il n'opèrera de recouvrement auprès des redevables que sur la base des nouveaux montants.

Les collectivités rembourseront à l'Etat la différence des sommes perçues au titre de l'ancienne délibération et de la nouvelle.

Tel est le mécanisme prévu par la version rectifiée de l'amendement.


Revenir en haut Aller en bas
http://hazus.123.st
 
Projet de loi Projet de loi de finances pour 2013
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet de librairie virtuelle pour les petits
» Les riverains du Mont sont inquiets
» Bonnes Fêtes et Meilleurs Vœux à tous pour 2013
» codex empire tau
» Gerard Longuet confirme la commande pour 2013 d'avions ravitailleurs-a330-mrtt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAZUS :: ACTUALITES DU VAL D'EUROPE :: Budget - Finance - Economie-
Sauter vers: